La situation actuelle

L’augmentation des prix de l’énergie au cours des derniers mois continue d’exercer une pression sur la rentabilité des entreprises. En particulier, la volatilité des prix est un défi, et le marché le restera à moyen et long terme. 

Bien que les entreprises ne puissent pas contrôler les prix du marché, il est facile de réduire les coûts énergétiques en prenant des mesures d’efficacité énergétique immédiates et à faible effort. 

Cependant, il peut être difficile de savoir par où commencer et comment. 

La première étape consiste à avoir une visibilité sur la performance énergétique, et l’intégration des données énergétiques dans un seul espace est le moyen d’y parvenir.

Vous trouverez ci-dessous 4 conseils d’économie d’énergie qui vous aideront à réduire immédiatement vos coûts énergétiques

Rapprocher les données énergétiques des gestionnaires de réseau

Un gestionnaire de réseau ou, comme on l’appelle parfois, un gestionnaire de réseau de distribution (GRD), est une entité juridique qui crée le lien entre les producteurs et les consommateurs d’énergie.

Il est responsable de l’exploitation sûre et fiable de l’infrastructure des réseaux d’électricité et de gaz.

En outre, l’une de ses principales activités consiste à installer des compteurs intelligents et à collecter les données de consommation.

Il fournit également ces données lorsque le propriétaire du bâtiment demande à y avoir accès.

Chaque gestionnaire de réseau a une politique différente sur la manière de fournir ces données.
Certaines sont gratuites et faciles à gérer, tandis que d’autres rendent le processus plus compliqué.

Toutefois, notre expérience montre que les données énergétiques d’un portefeuille situé en Europe peuvent être facilement intégrées par l’intermédiaire des gestionnaires de réseau.

En savoir plus : Efficacité énergétique avec le GRD

Évaluez vos sites

La consommation d’énergie de bâtiments similaires peut varier considérablement en fonction de l’efficacité de leur utilisation

Prenez l’exemple de deux magasins dont la taille, le chiffre d’affaires et le nombre d’employés sont semblables, mais dont les systèmes de chauffage et de refroidissement fonctionnent 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. 

Si vous mettez ensemble les données de consommation de ces deux bâtiments, vous verrez que l’un d’eux consomme beaucoup plus que l’autre. 

Cette comparaison est très utile pour identifier le magasin qui n’est pas performant : en transposant cette analyse à l’ensemble d’un portefeuille, vous aurez une vision claire de la situation.

Vous pourrez alors classer par ordre de priorité les sites qui requièrent votre attention immédiate et mettre en œuvre un plan d’action d’économie d’énergie.

 

Pour en savoir plus : Comment l’analyse comparative des sites a permis à Aquafin d’optimiser le traitement des eaux usées 

Comprendre la quantité d'énergie consommée en dehors des heures de travail

Une analyse spécifique des heures non ouvrables – c’est-à-dire les heures de fermeture d’un bureau, d’un bâtiment ou d’un magasin – peut révéler des gaspillages d’énergie difficiles à remarquer et donc de l’argent gaspillé.

Lumières laissées allumées, système de chauffage, de ventilation et de climatisation fonctionnant au ralenti ou mal réglé… Ces petites « erreurs » contribuent de manière significative au montant que vous voyez sur votre facture d’électricité.

Ces inefficacités peuvent être immédiatement éliminées en exploitant vos données énergétiques.

Concrètement, cela se traduit par plusieurs façons d’économiser de l’énergie grâce à ces données :

  • Éteignez les systèmes qui ne devraient pas fonctionner pendant les heures non ouvrables.
  • Optimisez le calendrier de démarrage et d’arrêt de votre système de chauffage, ventilation et climatisation (CVC).
  • Normaliser la réduction de l’intensité lumineuse.

Être alerté en cas de consommation anormale

Lorsqu’un bâtiment est utilisé de manière très efficace, on s’attend à ce que la consommation d’énergie ait un comportement standard.

Cela signifie que lorsque le bâtiment est inoccupé, aucune énergie n’est consommée (pas de lumières allumées, pas de système HVAC en marche…), car personne ne travaille et il n’y a donc aucun besoin d’utiliser de l’énergie.

On peut considérer qu’il s’agit là du comportement attendu ; en revanche, si pendant les heures de non-occupation, de l’énergie est utilisée (et il y a ainsi une consommation), alors le comportement s’écarte.


Cette déviation représente un problème de consommation.

Être alerté lorsqu’il y a cette déviation, ou juste avant qu’elle ne se produise, permet d’intervenir pour éviter que la situation ne s’aggrave.

En fait, les anomalies sont un signal d’alarme indiquant que quelque chose ne fonctionne pas comme il le devrait, et réagir signifie rechercher où et quand la consommation anormale s’est produite, et prendre des mesures actives pour la résoudre.

Cependant, à la base se trouve la nécessité d’être informé en temps réel de ce qui se passe.

Les alertes envoyées par e-mail ou visibles dans les rapports hebdomadaires sont un bon moyen de garder le contrôle de la situation.

Pour en savoir plus : Comment l’Hôtel Brussels a détecté et réagi rapidement aux pannes malgré le confinement

Conclusion

En un mot, la situation actuelle du marché de l’énergie est une chose à laquelle personne ne pouvait s’attendre, mais ses effets se répercutent sur toutes les entreprises.

En tant qu’entreprise, vous avez maintenant la possibilité de réduire facilement les coûts énergétiques grâce à des actions immédiates et peu coûteuses en matière d’efficacité énergétique.
Ces comportements sont abordables et peuvent être mis en œuvre immédiatement avec l’aide d’un expert.

Si vous souhaitez commencer le plus tôt possible à analyser votre consommation et vos coûts, contactez dès à présent l’un de nos experts en énergie.

Commencez à économiser, commencez à économiser plus intelligemment, avec Energis.Cloud.


Notre logiciel de gestion de l’énergie vous intéresse ?

                                                     Réserver une démo
 

Similar Posts